De l’inceste consenti au mariage pour tous.

Share Button

Le 16 novembre dernier, La cour d’assises de la Somme a condamné un homme accusé de viol aggravé sur deux de ses filles, dont l’une était mineure au moment des faits, à cinq ans de prison, dont trois assortis de sursis. L’avocate de la mère, (elle aussi sur le banc des accusés), précise que « Sans problèmes d’alcoolisme ou de violence conjugale, la famille vivait dans un contexte social tout à fait confortable, avec un chef de famille extrêmement intelligent, qui gagnait  très bien sa vie à l’époque, dans une magnifique propriété aux alentours de Compiègne ».

Les filles de l’accusé ont pris la défense de ce dernier en affirmant qu’elles étaient parfaitement consentantes. D’ailleurs l’une des deux vit actuellement en concubinage avec son père, (qui, dans les faits, est libre puisqu’il qui avait déjà effectué sa peine en détention provisoire), dont elle a un enfant.

Selon l’avocat du père, « la justice n’a pas compris le fonctionnement de cette famille (…) qui fonctionnait comme un phalanstère post-soixante-huitard. ».

Cette pauvre vieille justice un peu niaise qui « n’a pas compris », il va falloir qu’elle suive en vitesse des cours du soir pour se mettre à la page.

 Car si l’on suit la logique des tenants du « mariage pour tous », on ne voit pas bien ce qui pourrait empêcher ce  couple père-fille, aussitôt que la loi sera votée et si la fantaisie l’en prend, de passer devant Monsieur le Maire : Puisqu’ils s’aiment et sont tous deux consentants, où est le problème ? Toute objection ne serait qu’une entrave à la liberté et à l’égalité des droits pour tous. De la même façon, pourquoi le père n’aurait-il pas le droit de reconnaître son (petit-)enfant ?

 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à De l’inceste consenti au mariage pour tous.

  1. Marina dit :

    Je découvre votre blog ainsi que vos « papiers » sur Boulevard Voltaire avec jubilation!
    C’est votre dernier article, qui fait le buzz, « il faut se méfier de la France bien élevée », remarquable, qui m’ a permis de vous découvrir.
    Bravo pour votre ton, votre liberté de paroles, votre humour; vous dîtes tout haut ce que beaucoup pensent tout bas…
    Je trouve malgré tout quelques un de vos propos un peu excessifs, et parfois un peu caricaturaux…
    Mais surtout, continuez! Nous avons besoin de plumes comme vous pour dénoncer la malhonnêteté intellectuelle et la folie de ceux qui nous gouvernent.

  2. François Courcol dit :

    merci pour votre article « il faut se méfier de la France bien élevée » un pur bonheur,
    j’ai d’ailleurs une proposition à faire pour faciliter le comptage: si chaque manifestant envoie à Monsieur le Président (ça me fait drôle d’appeller F.H « Monsieur le Président » : à chaque fois j’ai l’impression que ç’est un mauvais gag) Une photo de lui à la manif avec un coton tige (propre), il pourra alors compter 1 les enveloppes, 2 les cotons tiges, et faire entamer autant de procédure à la PJ pour envoi au chef de l’état d’un courrier contenant autre chose que du papier….ça risque de bouchonner, non?
    continuez ! continuons!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Monique dit :

    Merci ! je vous ai découverte moi aussi grâce à l’article  » … la France bien élevée », et je me suis régalée.
    Je suis donc allée à la recherche de vos autres articles, et c’est une jubilation ! Merci beaucoup, fou rire jubilatoire assuré ! Que ça fait du bien de vous lire ! Bon sens, intelligence et humour ! Waouh quel cadeau, j’en profite !

  4. Samzun-Dehaspe Hélène dit :

    Merci pour le bol d’oxygène qu’inspire votre article sur la manif du 13 !
    Vous ne pouvez pas savoir le bien que cela fait, surtout lorqu’on travaille dans la presse dans le 13 …
    Mais heureusement, paraît que la Culture a atterri sur Marseille, le même jour qu’au Champ de Mars !
    Ravie de respirer un peu de fraîcheur dans ce monde de la presse où il ne fait pas bon être soi en  » trempant la plume dans la plaie » , comme l’incitait Albert Londres !
    Vous venez de gagner une nouvelle lectrice ;-)

  5. Armelle SIMON dit :

    Chère Gabrielle,

    Je découvre avec bonheur votre blog que j’aurais tant aimé lire alors que nous étions encore messins.
    Djiboutisés nous sommes, pour autant même à 6000 km de la France, la défense des valeurs sacrées de notre patrie nous mobilise pleinement.

    http://africa-d-yeu.overblog.com/

    UDP

  6. sylvainj dit :

    Je suis bien étonné de ne pas vous voir condamner le mariage de Christine Boutin avec son cousin germain :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>